Consultations adultes

La psychothérapie est un processus qui se déroule dans la relation entre le patient et son thérapeute et qui vise le changement.

Pour que ce changement puisse s’opérer : - il est nécessaire que vous vous sentiez rassuré(e) par les compétences du thérapeute, en confiance dans le cadre à la fois rigoureux et bienveillant qu’il vous propose et que vous vous y engagiez. Dans cet espace d’écoute et de parole, vous pouvez aborder et élaborer vos difficultés sans craindre d’être jugé. Vous êtes protégé par le secret professionnel.

                                                                          - il est aussi important d'avoir conscience qu'il faut s'accorder le temps nécessaire à cette évolution. Bien souvent, la souffrance s'est construite progressivement et pouvoir la déconstruire, prend du temps.

Mon travail consiste à vous accompagner dans la compréhension de votre difficulté, de vos émotions, à vous soutenir dans l’élaboration et faire évoluer votre vie comme cela vous conviendra, en s’appuyant sur vos forces. La psychothérapie vise à apaiser la souffrance psychique et à vous remettre en mouvement. 

Le processus thérapeutique commence, lors d’un premier entretien où vous partagerez avec moi ce qui a déclenché votre appel, où vous en êtes dans votre présent... 

Puis, ensemble nous définirons le projet thérapeutique en fonction de votre difficulté, de vos attentes, de vos ressources. 

Il peut s’agir soit de consultations ponctuelles pour aider à surmonter une crise, d’une psychothérapie de soutien ou d’une prise en charge plus longue.

Vous souffrez d’un symptôme gênant, vous vivez un moment de désarroi, vous avez l’impression de vous trouver dans une impasse, vous voulez vous sentir mieux, vous cherchez à mieux gérer vos angoisses, vous vous devez de consulter.

Je travaille en réseau avec d’autres professionnels de santé et je peux, si nécessaire, proposer une orientation vers d’autres dispositifs de soin.

Consultations séniors

  Avec l’allongement de la durée de la vie, une nouvelle période identifiée entre l’âge adulte et la vieillesse, fait émerger des problématiques nouvelles.

   Cela démarre avec la retraite qui au départ, peut être vécue comme une respiration, un temps pour soi et sa famille. Mais elle peut rapidement engendrer un sentiment de vide, particulièrement pour ceux qui étaient très actifs et dont le principal centre d’intérêt était le travail. Il est important de ne pas se replier sur soi et de s’isoler. La retraite peut être un tremplin pour un nouveau projet de vie : nouvelles activités, transformations profondes, remise en question...Le psychologue peut soutenir ce changement.

   L'entrée dans un état de vieillesse rime aussi avec l'entrée dans la dépendance, la survenue de divers troubles neurologiques (la mémoire, la désorientation spatiale et temporelle...).

Il est important de repérer ces troubles pour établir un diagnostic et mettre en place un traitement adapté auprès d’une équipe pluridisciplinaire composée de médecins psychiatres, neurologues, psychologues.   

Celui-ci peut aider la personne à mettre en place des stratégies au quotidien dans le but de préserver des capacités cognitives et une certaine autonomie. Dans le cas d’une maladie neuro-dégénérative, le psychologue accompagne le patient mais l’intervention se fera aussi auprès des aidants familiaux pour expliquer la maladie, les aider à organiser la vie quotidienne, à exprimer leur souffrance devant une telle situation et à supporter cette épreuve. 

D'autres troubles d’origine psychologique (dépression, anxiété) sont parfois plus délicats à identifier mais indispensables à accompagner car ils sont en appui sur le quotidien de ce vivent nos aînés : la solitude, les pertes, sentiment d'inutilité, deuil...

     La vieillesse confronte à la mort, celle du conjoint ou sa propre fin de vie. La personne âgée peut avoir besoin d'un espace qui parler de ce vécu avec des émotions plus brutes, sans filtre à la mesure de l'angoisse ou la terreur. Et la famille, malgré sa bienveillance, ne se sent pas toujours en capacité d'accueillir cette parole tout comme la personne âgée, de la partager avec ses enfants.

 

Vous pouvez rencontrer un psychologue pour traverser cette étape.

Dans ce cadre si nécessaire, je peux vous proposer de mettre en place une prise en charge à votre domicile.

Vous pouvez consulter mon autre site qui explicite la prise en charge : www.psychologueadomicilelyon.fr 

Consultations enfants 

  Le psychologue joue un rôle d’interprète des manifestations de l’enfant. Il les explique aux parents et leur indique l'éventail des solutions à mettre en œuvre pour apaiser les inquiétudes sous-jacentes. Il aide l’enfant à mettre des mots sur ce qu’il ressent, à recréer du lien et à rétablir une communication et des échanges appropriés.

 

  Dans la prise en charge des enfants, il est nécessaire de considérer la dimension familiale en plus de la dimension individuelle de l'enfant. C'est pourquoi en fonction de la demande (ex : guidance parentale), la première consultation est pour les parents. 

Cet entretien permet de faire le point sur la situation, évoquer les difficultés rencontrées, les inquiétudes. Cette première entrevue permet de connaître l’histoire de l’enfant et la composition de la famille.

Dans un second temps et en présence des parents, je rencontre l'enfant puis lui consacre un temps individuel et pour chaque rencontre et en fonction de l'âge, nous nous laisserons la possibilité de s'adapter à ses besoins pour gérer la séance. 

   L'échange avec les parents peut parfois suffire à produire des réaménagements positifs au sein de la famille. C'est aussi un travail préliminaire au suivi de l'enfant. 

  

   Pour travailler avec les enfants j’utilise majoritairement les activités ludiques de médiation : le dessin, le jeu, la pâte à modeler, la mise en scène... Ces médiations fournissent un matériel riche et adapté pour exprimer leur ressenti.

   Tout ce qui est dit entre le thérapeute et l’enfant reste confidentiel. L’enfant doit se sentir en sécurité et en confiance afin de s’exprimer librement.

 Ce rôle d'interprète est aussi adapté lorsqu'il s'agit d'un accompagnement des tous premiers liens avec son bébé. Je peux proposer pour cet accompagnement, un suivi à domicile qui à tout son sens pour rencontrer aussi le lieu où vivent maman/papa/bébé voire la fratrie.

Accompagnement psychologique pendant la grossesse

  La grossesse est une période où la sensibilité de la femme est accrue. Les émotions sont vives et contrastées voire ambivalentes. Le corps de la femme se modifie, ses besoins aussi. Physiquement et psychologiquement, les changements sont concrets. La femme a parfois l’impression de « ne pas se reconnaître »: Prise de poids, modifications corporelles, perceptions différentes, manifestations somatiques (nausées, fatigue…), autant de changements auxquels la future maman doit appréhender.

 

Dans cette période de fragilité et de vulnérabilité, les femmes enceintes peuvent avoir besoin d’être rassurées.

 

Je peux vous accompagner et me déplacer à votre domicile si cela est difficile pour vous déplacer car le soin reste prioritaire.

 

Vous pouvez vous rapprochez de mon site www.psychologueadomicile.fr qui explicite les consultations et la prise en charge.


 

Accompagnement et soutien suite à l’accouchement : baby blues, difficultés maternelles

  L’après accouchement est une période de vulnérabilité, notamment pour une primipare (femme ayant son 1er enfant) mais aussi lorsque l'on a plusieurs enfants avec le cumul de fatigue et leurs différents besoins : autant de facteurs qui peuvent fragiliser le moral de la mère.

Le baby-blues se manifeste par des pleurs fréquents et irrépressibles sans motif apparent. La mère a le sentiment de ne pas y arriver, d’être incompétente.

Elle a la sensation que le père se débrouille mieux qu’elle. Cette dépréciation et ce manque de confiance en soi peuvent amener la mère à ne plus pouvoir ou vouloir s’occuper du bébé de peur de mal faire.

 

Cette phase dure habituellement quelques jours à une semaine.

Ce trouble est fréquent et bénin mais vous pouvez souhaiter consulter un psychologue.

Si cet état se prolonge, il est là, nécessaire de rencontrer un ou plusieurs professionnel(s) (médecin, psychiatre, psychologue) et d'être accompagnée afin de repérer s'il est associé à une dépression. 

Il existe aussi d'autres sentiments, d'autres émotions plus tabous : il s'agit d'un vécu de la maternité et de la parentalité inscrit dans l'ambivalence, dans la nuance, une désillusion importante quant à ce grand bonheur annoncé de devenir et d'être mère qui peut conduire à un profond mal être, d'importantes angoisses et un sentiment de culpabilté permanent.

Vous traversez peut-être ce que l'on appelle "une difficulté maternelle" alors parlons-en !

 

Je travaille en lien avec une association qui se préoccupe de cette fragilité et je co-anime des groupes de parole. cf le site "www.maman-blues.fr"
 

- tous droits réservés 2020 -

Reproduction interdite 

psychologue lyon 3

PSYCHOLOGUE LYON

PSY LYON

PSYCHOLOGUE LYON

PSYCHOLOGUE LYON 3

cabinet et à domicile    adultes  parentalite 

PSYCHOLOGUE A DOMICILE LYON

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now